les dragonnets Index du Forum
les dragonnets
Club de jeu de Rôle Valentinois
 
les dragonnets Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

les terres du milieu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Rolemaster
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bernard
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2014
Messages: 485
Localisation: dans la france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
XP: 485
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 29 Oct - 21:52 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Apres votre retour des Enfers , les héros se retrouvent dans des terres inconnu. 
Apres avoir le tour de l'horizon , vous apercevez un immense palais en cristal .
apres une longue marche dans cette direction et une foret a traveser , vous entendre du bruit des troupes armer.
Se dresse devant vous des elfes armure de plate et bouclier etincelante , epee ranger .Vous entendez aussi des cordes se tendre .
L'un de ses personnes s'approches de vous pour parle en elfes sylvains  " Elle vous attends "


des nouvelles aventures vous attendent , etes vous prete ou pret a les relever ? 
Bienvenu dans la  Lórien


je vous proposes de creer d'autres personnage de niv 1 avec quelques particularites


Dernière édition par bernard le Dim 29 Oct - 22:01 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Oct - 21:52 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bernard
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2014
Messages: 485
Localisation: dans la france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
XP: 485
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 29 Oct - 22:00 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Les peuples libres du Nord


Les Bardides
La figure emblématique du Roi Bard et le souvenir de son exploit inspirent une grand loyauté parmi les jeunes de Dale, dont beaucoup répriment leur côté aventureux pour mettre leur épée au service de la cité. Mais certains ont d'autres ambitions et révent de trésors oubliés et enfouis en des contrées lointaines, ou de se rendre en d'autres royaumes plus exotiques.


Les Beornides
Beorn et ses lieutenants ne peuvent raisonnablement pas empêcher les jeunes guerriers qui le souhaitent de quitter leurs terres pour explorer le reste du monde. Bien des Beornides ont des penchants aventuriers et aiment voir les choses de leurs propres yeux. En outre, leur tendance à la franchise sans ambages est la garantie de de faire de nombreux ennemis. Quelle que soit la raison de don départ, tout Beornide est tenu de revenir chez lui au moins une fois par an, à l'occasion des fêtes d'hiver qu'organise Beorn.


Les Nains du Mont Solitaire
Prendre part à la construction de nouvelles merveilles est bien suffisant pour l'épanouissement des la plupart des habitants du Mont Solitaire. Cependant, l'évocation de salles souterraines encore plus grandiose mais désormais aux mains de l'ennemi charge d'amertume et d'envie le coeur des certains Nains, au point de ne pas se sentir concerné par les soucis des autres peuples. Ces esprits agités se font émissaires et aventuriers portant le nom d'Erebor en de nombreux royaumes.



Les Elfes de la Forêt Noire
Les Elfes Sylvains apparaissent rarement en dehors du Royaume Sylvestre. Pour préserver la beauté de cette forêt, ils ont transformé sa voûte enténébrée et ses vertes clairières en sanctuaire fortifié. Ils luttent en ces lieux contre l'avancée de l'Ombre. Quand un aventurier Elfe quitte sa demeure, il risque de passer pour un hors-la-loi ou presque : pour son peuple et sa famille, il sera souvent perçu comme quelqu'un qui renonce à son devoir.


Les Hobbits de la Comté
Les paisibles habitants de la Comté préfèrent se tenir à l'écart de toute entreprise aventureuse, mais il arrive que leur curiosité les pousse à agir. Quand un Hobbit commet l'impensable affront social qui consiste à partie à l'aventure, il est certain d'entacher son nom. On commence par l'accuser de toutes sortes de bizarreries et finit rapidement par être étiqueté comme étrange, voire fou. Faisant preuve de bien plus de bons sons que ne leur prêtent leurs congénères plus casaniers, les Hobbits qui parcourent la lande n'oublient pas que les plaisirs les plus simples font des merveilles pour les voyageurs fourbus. Ils s'assurent donc d'emporter de quoi se réconforter, sous la forme d'herbe à pipe, d'ustensiles de cuisines variés ou d'un simple objet leur rappelant le doux logis.



Les Hommes des Bois des Terres Sauvages
Tous les parents Hommes des Bois craignent le jour où ils verront les yeux de leur enfant adoré briller à l'évocation des terres lointaines, car ils savent que la forêt sauvage et ses secrets peuvent gonfler les plus brave des coeurs et les charger d'un désir qui ne pourra être assouvi en restant sur place. Et quand ce jour ne peut être évité, ils n'ont plus qu'à espérer que l'aventure ne fera pas oublier à leur enfant que son peuple compte sur lui pour le défendre, car tout Homme des Bois connait la menace bien réelle que constitue l'Ombre.



Les Hommes du Lac
Le quotidien chargé d'un jeune marchand ou pécheur du Long Lac ne laisse pas le temps de développer une quelconque soif d'aventure, ou tout autre passion fantaisiste. Il faut être particulièrement hardi pour se laisser tenter par les chansons d'antan et ne pas consacrer toute son attention "aux commerces et aux péages, aux cargaisons, et à l'or". Pourtant, quand c'est le cas, la détermination légendaire des Hommes du Lac est la garantie que ce choix ne sera pas un caprice passager. 



Les Rodeurs du Nord (Eriador)

Hauts Elfes de Fondcombe (Eriador
)


Revenir en haut
bernard
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2014
Messages: 485
Localisation: dans la france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
XP: 485
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 15:45 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

http://fr.jrrtolkien.wikia.com/wiki/Bataille_des_Cinq_Arm%C3%A9es


Je penses que tout le monde connait l'histoire de cette " bataille "et les consequences


Votre aventure debutes apres cette bataille. Les orcs survivants fuient ce champs de bataille pour se retrouver 
dans les terres du milieu . helas les orcs ne vont pas rester tranquilles longtemps ou se faire oublier, un Mal approche ...




( Pour les classes des nouvelles ou nouveaux aventuriers prenez ceux deja du livre de base de JRTM apres ceux qui veulent autres choses
je verrais en fonction )


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 18:25 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Lomelinde Nuruhine est un jeune Siranna, un Elfe Sylvain du Sirannar, cette ancienne province entre le pied des Montagnes Bleues et le fleuve Lhûn.

Grand et élancé, il promène ses cheveux couleur de sable et ses yeux vert sur un monde de plus en plus étranger.
Simplement et sobrement vêtu, c'est un archer compétent, du moins avec son arc court composite, adapté aux courses dans les bois. Il se débrouille avec son épée longue et sa dague à l'occasion.

Il se bat peu au corps-à-corps, mais on le dit alors redoutable. C'est également un acrobate-né. Il est initié au savoir des Jours Anciens (quelques listes de sorts).

Ce ranger voyage assez souvent en limite du Sirannar, et parfois au-delà, rapportant ce qui s'y passe à Meryalë, la jeune épouse de Sulrin, son Chef de Clairière.

Il est très curieux de rencontrer ses cousins du Royaume Sylvestre ou de Lorien.


Revenir en haut
bernard
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2014
Messages: 485
Localisation: dans la france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
XP: 485
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 00:44 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Suite à la bataille des cinq armées, Beorn devient un leader des Peuples Libres et en particulier des Hommes des Moyennes Vallées de l’Anduin qui se font appeler depuis lors Beornides .


Bolg, chef des Gobelins des Monts Brumeux lors de la bataille des cinq armées, a deux fils (dont Tolkien ne fait pas mention). L’ainé, Gorgol, est resté auprès de lui dans sa "capitale" à Gundabad afin de lui succéder . Il envoie Arzog, son fils cadet, comme chef de clan, à Gobelinville en espérant qu’il puisse devenir un jour Grand Gobelin ou à dé- faut qu’il l’informe de ce qui se trame au Haut-Col. Mais suite à la mort de Bolg, tué par Beorn lors de la bataille des cinq armées, l’avenir de Gorgol et d’Arzog est compromis.


Arzog est tombé en disgrâce à Gobelinville, depuis la mort de son père, et chercher à retrouver son rang. Il "pense" qu’en vengeant la mort de son père, en attaquant les Beornides, les Aigles et en tuant Beorn il (re) deviendra un Grand Orque respecté.


Hîrdungol, docteur humain dans sa précédente vie, a été fait prisonnier et torturé à Dol Guldur. Ayant survécu à la sorcellerie qui lui a été infligée, il est devenu un séide du Nécromancien. Lorsque le Nécromancien a quitté Dol Guldur en 2941, il a rejoint sur ordre de son maître, la troupe de Gorog, à l’Ouest des Monts de la Forêt Noire, pour continuer son œuvre en attendant le retour de son maître.... Il a mis au point un plan machiavélique utilisant la volonté de vengeance d’Arzog et son autorité sur Gorog. Son dévoué Molosse de Sauron lui permet de mettre en place la chute des Beornides et des Hommes des Bois.


Beorn meurt avant 3019 (de cause et à une date inconnues) puisque durant le seigneur des anneaux c’est son fils Grimbeorn (né avant 2970) qui dirige les Beornides . Mais sa mort n’est pas le sujet de cette campagne sauf si vous changez le final.  


Revenir en haut
bernard
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2014
Messages: 485
Localisation: dans la france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
XP: 485
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 10:26 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Entre parenthèse ; pour calculer les pv d'un personnage


Const/10 +Dev corporelle ( jet de des ) + bonus par niv de la classe 


Et pour le max racial on prend le max racial a la base + le bonus de constitution du personnage


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 12 Nov - 15:30 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Ainsi donc je retrouve Esméralda, la cartomancienne Dunédaine, et Patick, cet aimable second-né métis, à la foi si farouchement attachée à sa déesse guérisseuse, Avilda. s'agit-il d'Estë, ou d'une de ses suivantes? La Vala seule le sait! 

Je fais la connaissance de Dame Telnoriel, noble Noldo étudiant les Arts Anciens, et musicienne accomplie. Je suis honoré de sa présence et sa grâce. Violette, Dunédaine suivante d'Aïwendil, que les hommes nomment Radagast le Brun et Brom, valeureux guerrier du peuple de Beorn, sur les rives de l'Isen, complètent notre communauté.

Car nos retrouvailles eurent lieux en Lorien, à Caras Galadhon, parmi les haut Mellyrn, dans le Jardin de Galadriel, juste au pied de l'Arbre d'Argent.

C'est la Dame de Lorien qui nous réunit. C'est un honneur trop grand pour un humble Nandor comme votre serviteur.
La Fille d'Eärwen d'Alqualondë me chargea même, ôh insigne considération, de réunir autour de moi cette Communauté, afin de patrouiller le long de la Vieille Route des Hommes du Haut.
Les créatures de Morgoth s'enhardissent; leur défaite au pied du Mont Solitaire n'a fait que retarder leurs appétits, pas les émousser.

Aussi, ainsi nourris et avitaillé, nous prenons la route du nord. Je conte le Désastre du Champs aux Iris, et d'autres histoires des Jours Anciens. Nous jouons et savourons ce monde et cet Age.

Et puis des bruits, alarmants; je m'avance: deux orques, et 4 gobelins.
Les viles créatures osent entraver dans leurs filets un aigle géant, blessé, gardant un œuf!

Brom, homme impulsif, charge. Dame Telnoriel, sagement, se révèle et interpelle les monstres; je décoche mes flèches.
Bientôt viens la mêlée. Patick, Esméralda et Violette ne sont pas en reste; ils font des ravages sur les créatures de Morgoth. Quand au gobelin qui avait cru bouffer de l'elfette au dessert, il en sera quitte pour une belle mort. Méfiez vous des Noldos armés d'épées longues....


L'Aigle, délivré, accepte notre aide; Patick, Violette et moi soulageons quelques blessures.
Un autre Aigle viens. Sa taille comme sa noblesse sont sans précédant, car il s'agit là de Gwaihir, le seigneur des Aigles de cet Age.

Il nous conte leur malheur: deux autres de leurs précieux œufs furent dérobés par les orques; ils obligent les Aigles à rester sur leur Aire durant 5 jours. le noble Gwaidhir se désole de ne pouvoir accomplir sa tache; nous lui proposons notre aide de Peuple Libre; il accepte et les siens nous conduisent à proximité de Gobelinville.

Dame Telnoriel repère une galerie discrète, dans laquelle des orques s'engouffrent. Nous sommes déposés.

Maintenant, à nous de sauver les serviteur de Manwë!


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 19 Nov - 12:41 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Certains compagnons craigne l'obscurité.

Aussi je pars en éclaireur, leur permettant de suivre entourés de bienveillante lumière.

Des éclaireurs gobelins, rapidement réduits au silence, puis un dédale de caverne.
Produit de pillage, ou peut-être tribu d'alliés? Certains ballot méritent qu'on s'intéresse à leur origine!

Une sorte de réfectoire sordide, et des orcs. Nous tentons de les attirer dans une embuscade, mais cela échoue. Nous les affrontons donc en face.
Loué soit Illuvatar! nous gagnons.

Durant les soins, j'explore. Une forte garnison dors. Des chauve-souris géantes et agressives. Une forge et deux serviteurs d'Elbereth, liés par une sombre magie. Nous libérons l'un , le second s'attache à Dame Telnoriel.

Mes compagnons trouve, derrière le cadavre d'un épouvantable Troll, précédemment occis par nos soins, un passage secret.
Je parviens à l'ouvrir.
Les Œufs sont là!
Ainsi qu'une chambre, heureusement vide, et trois coffres.
Biens qu'investis de Pouvoir, ils sont redoutablement protégés, et nous devons les abandonner. Leur contenu valait-il notre vie et l'échec de notre mission? Il est permis d'en douter.

Déjà deux lames d'Ouistrenesse furent reprises aux gobelins immondes, et c'est bien assez pour un simple Nandor de Siragalée comme moi que de pouvoir les rendre à leurs héritiers.

Nous ressortons. Les Aigles combattent des orcs. Ils nous voient, et les Aigles arrivent.
Nous sommes conduit, avec notre précieuse cargaison, j'jusqu'en leur Aire. 
Les Œufs vont biens. Mes compagnons prennent un juste repos, se remettant de leurs émois et blessures. Brom passa bien près du Don d'Illuvatar, grâce en sois rendu à Estë!
Patick puisa dans ses dernières ressources pour sauver son existence mortelle. Nous aussi, d'ailleurs.

Gwaidhir m'apprend la menace envers les Béornides, car tel était, et dés le début, l'objectif d'Arzhog: empêcher les Aigles de venir en aide au Peuple de Béorn, dont il voulait se venger.
Au petit matin, ils nous conduirons auprès d'eux, que nous leur prêtions main-forte.

Loué soit Yavanna!


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 26 Nov - 10:57 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Chez Béorn

Les aigles nous déposent chez Béorn.

Cet homme colossal et bourru, ayant peu de manières, peut être un allié précieux ou un ennemi redoutable. Brom arrive à se faire entendre.
Nous l'avertissons de la menace des gobelins d'Arzhog.

Des plans sont faits, rapidement. La demeure est évacuée, les habitants se retranchant sur une colline dans la forêt, des alliés sont cherchés. Des pièges, posés.

Je pars en éclaireur sur la rive droite de l'Anduin

Ils arrivent par petits groupes. 20 archers gobelins, un orc cuirassé, un troll dans chaque groupe.
Certains pièges fonctionnent, d'autres, non. La confusion s'installe et la colline, assiégée.

Les combats sont rudes.

Gurde, une Béornide changeur de peau, apparentée à Béorn, doit être assommée pour quitter sa transe.
Les aigles arrivent; certains viennnent du sud, portant des elfes de Lorien. Nous décochons nos flêches.
Dame Telnoriel ne se remet pas de la perte accidentelle de Calcifer, le Serviteur d'Elbereth. Violette et Patick, épuisèrent leurs soins et leurs herbes. Dame Esméralda fit grande impression* avec sa longue épée, et sut rafraîchir les guérisseurs.

La pluie cesse, enfin.

De nouveaux ordres me sont remis par mes compatriotes, je suis honoré. Que la Dame de Lorien s'adresse directement à moi et déjà trop pour un humble Sirannar.

* surtout impression, il est vrais; mais elle s'améliore, et ce fut spectaculaire!


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 12:32 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

En poursuivant les l'Ouest


Reprenant notre mission, notre communauté franchit le Haut-Col des Monts Brumeux.
La récente défaite des gobelins semble les avoir, pour un temps, calmé, et nous franchissons sans encombre ces sommets.
Dire que nos ancêtres s'arrêtèrent ici afin de contempler la Lumière de Varlinor!
Je ne peux m'empêcher de chanter, au soir, d'antiques poèmes. Les miens furent satisfait de cette vision, et s'en retournèrent dans les forêt, gagnant leur nom de Moriquendi (Ceux du Refus).
Ceux de Dame Tel Noriel avait alors déjà poursuivi leur long voyage, et je ressens alors l'éloignement de la Dame.

Les ancêtres de Béorn aussi vécurent longtemps dans ces montagnes, mais de leurs traces, nous n'en trouvons pas.

Enfin, nous apercevons les immenses plaines d'Eriador, bordées, au loin, par les Montagnes Bleus.
Mon cœur se serre en contemplant la lointaine bande verte au pied des monts.
La Siragalée.
Ma Forêt.

Mon cœur saigne en songeant qu'autrefois la belle forêt couvrait toute cette plaine, désormais lande redoutable. C'était un autre Age, et je ne peux en vouloir aux dames Violette et Esméralda des erreurs d'ancêtres dont leur peuple s'est détourné. Même si c'est une piètre consolation que de savoir que ces beaux arbres ont rejoint les rives de Varlinor.

Une nuit, un étrange spectre, semblable à une noble Noldo, nous réclame de l'aide, avant de s'évanouir. Qui est-elle? Quelle est cette ombre autour d'elle?

Nous cherchons dans les ruines d'une ferme, que je n'ai pas connue habitée, et trouvons les traces d'un orc, lourdement cuirassé, ainsi que la dépouille ancienne d'un elfe, en Sindar de Fondcombe. Nous l'inhumons avec son arme et chantons pour que son âme trouve le repos dans les Cavernes de Mandos.

Suivants les traces, nous découvrons un étrange campement: 10 elfes dorment profondément autour d'un grand feu!
Nous les réveillons difficilement. Un charme puissant les a ainsi privés de conscience.
Leurs esprits sont confus, mais ils révèlent être chargé d'escorter un noble dame. Il semblerait que ce soit Dame Arwen, la fille du Seigneur Elrond, bien que leurs esprits embrumés la confonde avec son aïeule, Luthien Tinuviel!

Quel est ce nouveau mystère?

Nous ne pouvons laisser faire une telle atrocité. Deux elfes retournent à Fondcombe, avouer leur faute à leur maître, et l'avertir du trépas de son voyageur ainsi que du lieu de sa sépulture. Les autres nous suivent, tandis que nous remontons la piste. Elle mène au nord.

Bruit, fureur et grondement terrifiant se font entendre: un Béornide est au prise avec une quinzaine d'orcs. Nous combattons les immondes créatures. Nous recevons alors l'aide inattendue de Radagast le Brun, le maître de Dame Violette, qui se charge des soins envers Arbeorn. Nous lui révélons la situation, et poursuivons la piste. Lui-même recherche Daeron, un barde du peuple de Thranduill, devant rencontrer notre noble disparue.

Plus loin, 5 orcs nous tendent une embuscade. Je crains que mes compagnes n'ai pas été suffisamment discrètes.
L'embuscade éventée, nous les détruisons, et attaquons leur campement, plus loin.
Hélas, bien peu de traces des captifs, mais il ne doit pas rester beaucoup d'orcs pour les garder.

Un seul, normalement. Celui lourdement cuirassé.


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 844
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 851
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 21:12 (2017)    Sujet du message: les terres du milieu Répondre en citant

Pour les bonnes nouvelles, je peux accorder la vision nocturne à mes compagnons, aider à votre furtivité et être meilleur en Pistage et en Filature/Dissimulation.

Oui, c'est tout, mais c'est déjà ça. A quoi vous vous attendiez? Je ne suis qu'un humble rôdeur sirranar!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:27 (2018)    Sujet du message: les terres du milieu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Rolemaster Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
créer par Dragon