les dragonnets Index du Forum
les dragonnets
Club de jeu de Rôle Valentinois
 
les dragonnets Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Mousquetaires et Sorcellerie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Basic
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 527
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 533
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 14:51 (2016)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie Répondre en citant

Les années 1630, légèrement revues et corrigées.

Nota: si les évènements sont globalement historiquement exacts, ne les citez pas dans un devoir d'histoire ou dans une discussion de bonne société!

Louis XIII est sur le trône de France, après avoir mis brutalement fin à la Régence de sa mère, Marie de Médicis, maintenant en exil. Elle conspire contre son fils.
L'entourage et les conseillers de celles-ci sont exilés, embastillés, voire exécutés. Entre autre pour "pratique de l'envoûtement et de la sorcellerie".
Armand du Plessis, cardinal de Richelieu, ministre du Roi, dirige de fait le royaume.
Gaston d'Orléans, Frère du Roi, s'exile volontairement, conspire, mène ses troupes contre son aîné, se réconcilie avec "son cher frère", chaque année ou presque.

L'Espagne des Habsbourg est la superpuissance de l'époque. Philippe IV est l'Ennemi pour les français. Ils ont annexé le Portugal et son vaste empire colonial.
Une bonne partie des Etats Italiens sont sous sa coupe, le reste s'endort tranquillement ou rejoint la France.
L'Angleterre commence sa domination maritime, et tente de nuire aux français. Charles Ier s'est fait détesté par toute la population, l'Ecosse se révolte.
La Hollande (Pays-Bas Espagnols) et Les Allemagnes, très dépeuplées et troublées, sont sous la coupe des espagnols.
L'autre Hollande, la République, est strictement protestante, imprime et contrebande à tout va. Descartes, Rubens et Rembrandt y sont à l'œuvre.
L'Empire ottoman s'étend des actuels Algérie au Caucase, du Soudan à la Hongrie. Ce pourrait êtrela première puissance mondiale. Le Sultan Mourad IV est cependant fort occupé à couper le cou de ses propres vizirs et à mater les révoltes qu'il a lui-même suscitées. A temps perdu, il envahira la Géorgie, l'Azerbaïdjan, l'Irak et la Perse.

La découverte du Nouveau Monde se poursuit. Le commerce avec l'Orient commence. Les compagnies marchandes sont florissantes.

Les chasseurs de sorcières poursuivent leurs sinistres œuvres, mais désormais, la Justice du Roi s'en mêle, casse leurs jugement, et, parfois, sauve du supplice des innocentes.

M. Michel de Martigny, ancien proche du Roi, a fondé la Compagnie des Mousquetaires Rouges, chargé de protéger la personne du Roi des menaces du Diables et de ses suppôts.
M. le comte d'Artenac, un proche de Richelieu, lui a succédé lors de sa disgrâce. Sec et autoritaire, le commandant, théoriquement sous les ordres de M. de Tréville, Capitaine Général des Mousquetaires du Roi, est respecté de ses hommes à défaut d'êtres apprécié ou aimé.
Le Père Joseph, un moine capucin à l'austère figure et la longue barbe blanche, représente son maître, le Cardinal de Richelieu, et le Roi, tout deux forts occupés.
M. le baron Antoine du Pellet est le capitaine par défaut des PJs. Ce solide quadragénaire, aux cheveux prématurément blanchi, a débuté parmi les mousquetaires, et n'a guère d'estime pour Richelieu et ses créatures. Chef sympathique, bon vivant et sanguin, il est compréhensif aux exigences raisonnables de ses hommes. A noter qu'il faisait partis de la demi-douzaine de mousquetaires rouges ayant pris un mois de congé sans soldes en 1629, lors de l'évasion de la Bastille de M. de Martigny. Une étrange coïncidence, sans nul doute.

Démons et sorciers, envoûteurs et alchimistes, empoisonneurs et autres mystères venus de contrées lointaines menacent le Royaume de France.
Hommes d'armes venus des armées, prêtres dévoués, courtisanes ou alchimistes repentit, fidèle au Roi ou créature du Cardinal, les Personnages, tous membres de la mystérieuse Cie des Mousquetaires Rouges, devront courir le royaume pour traquer le surnaturel là ou il menace!


Dernière édition par Bruno le Mar 24 Mai - 06:35 (2016); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Mai - 14:51 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 527
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 533
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Lun 23 Mai - 11:15 (2016)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie Répondre en citant

La Compagnie des Mousquetaires Rouges

L'origine de la compagne remonte à l'an 1617, peu après que Louis le Treizième se soit emparé du pouvoir en éliminant les proches conseillers de la reine-mère (Marie de Médicis, veuve de Henri IV), Concino Concini (assassiné par Nicolas de L'Hospital, Duc de Vitry, le capitaine des Gardes du Corps du Roi) et son épouse Léonora Galigaï (brulée pour sorcellerie et envoûtement de la reine-mère).
Cette dernière, une véritable sorcière, avait usé de ses pouvoirs pour se débarrasser de ses rivaux à la Cour et contrôler l'esprit de Marie de Médicis.
Après son exécution, le roi visita son laboratoire et mesura alors le danger que pouvait représenter la sorcellerie. Il en conçu une grande angoisse: peut-être que d'autres sorciers travaillaient ailleurs à sa perte.

L'un de ses favoris du moment, M. de Martigny, lui souffla la solution: créer un corps de moines-soldats, dont les prières protègeraient la personne royale des influences maléfiques.
Après avoir un temps songé à ressusciter l'Ordre des Templiers, Louis s'arrêta à un plan plus raisonnable: recruter les meilleurs de ses soldats et les former à la chasse aux sorciers et aux démons. M. de Martigny fut chargé de mettre sur pied cette organisation.
Vers 1620, il mit la dernière main à une nouvelle compagnie de mousquetaires, baptisée "Mousquetaires du Sacré-Cœur de Notre Seigneur Jésus". Elle ne tarda pas à devenir "les mousquetaires rouges" en référence à leur casaque secrète, du moins pour les rares initiés au courant de son existence.

Depuis, la compagnie a connu des fortunes diverses.

Richelieu tenta d'abord de la dissoudre lors de son arrivé au pouvoir, en 1624. Quand il comprit qu'elle était beaucoup plus intéressante en état de marche, il la prit sous sa protection.
M. de Martigny, farouchement anticardinaliste et ayant alors perdu les faveurs du Roi, fut rapidement écarté et embastillé, étant remplacé par M. d'Artenac, l'un des protégés de Richelieu.
Sous son impulsion, la mission des mousquetaires rouges devint "Protéger le royaume (et non plus la seule personne du Roi) des forces du Diable et de ses Séides".
Le cardinal imposa également l'ouverture du recrutement aux conseillers civils, la compagnie étant auparavant strictement militaire. Il imposa également la discrétion.
Elle fut dés lors partiellement détaché de la tutelle de M. de Tréville, Capitaine général des Mousquetaires du Roi, sauf pour le Service Ordinaire. Autrement, elle est placée directement sous les ordres du Roi et de son ministre, le cardinal de Richelieu.


Dernière édition par Bruno le Mar 24 Mai - 06:39 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 527
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 533
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 05:46 (2016)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie Répondre en citant

Recrutement

Les mousquetaires rouges sont sélectionnés parmi les meilleurs soldats du royaume:
mousquetaires du roi, gardes du cardinal, officiers venus d'autres corps (Chevau-Légers, Dragons, Cuirassiers...) notamment des régiments provinciaux, moins prestigieux mais plus nombreux.
Il existe une rivalité visible, mais contrôlée, entre anciens mousquetaires du roi et gardes du cardinal (les vieilles habitudes, que voulez-vous...)
Tous sont nobles et ont acheté (ou se sont fait acheter) fort cher leur charge*.

La paye et les privilèges sont bons, être simplement membre de la compagnie équivaut largement à être capitaine dans une autre armée (environs 10 Louis d'or par mois).
Théoriquement, la compagnie est ouverte aux protestants -tout comme l'armée royale-mais dans la pratique il n'y en a aucun. Le cardinal de Richelieu a toujours du mal à admettre que l'on puisse être protestant et bon serviteur du roi. En revanche, et en violation flagrante des us et coutumes de tout les autres régiments royaux, on trouve quelques juifs et même un mahométan parmi les conseillers civils.

Si les militaires sont majoritaires, on trouve également de nombreux religieux, des deux ordres (régulier et séculier) et des deux sexes, quelques érudits laïcs, des enfants de grandes et riches familles, des courtisanes, d'anciens chasseurs de sorcières repentis, et même nombre d'alchimistes qui se sont vu offrir le choix entre la prison, voir le supplice, et le bon Service du Roy.
En dehors de ces derniers, la plupart des membres ont été acceptés parce qu'ils ont déjà été confronté aux Forces du Malin (le surnaturel, mais le mot ne sera inventé qu'au XIXème siècle) et s'en sont sortis honorablement, avertissant les autorités.
Peu de temps après, ils ont reçu la visite de M. d'Artenac, qui leur a fait une offre difficile à refuser.

Les activités de la compagnie, s'ils ne sont pas secrets, doivent au moins être discrets: les Forces du Mal sont aux aguets. Tous les membres prêtent serment.

Le temps de service est de dix ans. Ceux qui y survivent reçoivent un généreux pécule (en plus des éventuels titres et rentes offertes durant leur carrière), jurent de garder le secret et sont rendus à la vie civile.
La majorité se retirent sur quelque manoir en province. Naturellement, si il se produit quelque fait anormal dans leur région, il sont censés le signaler, et toujours prêter main-forte aux mousquetaires rouges en mission.

* l'état se centralise, et a constamment besoin d'argent. Les grandes institutions aussi. Il est donc d'usage que les grandes charges (les postes importants, bien rémunérées ou dotées d'avantages importants) soient achetées. Pour mémoire, un régiment appartient et est commandé alors à celui qui l'achète et paye les troupes, pas forcément à un officier compétent qui a fait ses preuves!


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 527
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 533
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 07:15 (2016)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie Répondre en citant

Les Missions

¤ Protection rapprochée de la personne royale. La raison d'être initiale de la compagnie. Cinq mousquetaires rouges, en civil ou en tenue ordinaire, se tiennent en permanence à proximité de Louis XIII. Ils forment la dernière ligne de défense. Les service est souvent ennuyeux, mais personne ne s'en plaint: attirer l'attention de Sa Majesté est le plus court chemin vers la fortune.
Le cardinal de Richelieu pourrait bénéficier de la même garde rapproché, mais il n'en a jamais exprimé le désir.
Quand à la reine, Anne d'Autriche, elle n'a ni entendu parler des mousquetaires rouges, ni de leur mission.

¤ Protection de la Cour. Double tache en vérité: les mousquetaires rouges veillent à ce qu'aucun sorcier ne frappe les courtisans de l'extérieur, mais également à ce qu'aucun courtisan ne s'adonne à la sorcellerie. La compagnie enquête systématiquement sur toutes les morts survenues à la cour (une sur vingt environ entrent dans son domaine de compétence). Les informations recueillies sur les meurtres et autres empoisonnements ordinaires sont systématiquement transmises aux autorités compétentes.

¤ Contre-espionnage magique. Nombre d'ambitieux convoitent le trône et s'adjoigne une aide surnaturelle, qui peut prendre une multitude de forme. De la potion bizarre fournie par un alchimiste jusqu'à l'aide d'un démon, les mousquetaires rouges doivent donc garder un œil sur les activités des principaux ennemis du roi, connus, mais intouchables pour raisons politique, et veiller à ce qu'ils restent sages. A commencer par Gaston d'Orléans, frère du roi, et héritier du trône, qu'ils devront protéger au besoin.

¤ Enquêtes en province. Le royaume est immense, les distances se comptent en semaines à cheval. Quand une affaire grave remonte jusqu'à Paris, les mousquetaires rouges disposent d'une large autonomie. Ils pourront alors compter sur les dirigeants locaux, sans trop leur en dévoiler. Ils peuvent être dangereux ensuite, ou très généreux.

¤ Service ordinaire, du Roi ou du Cardinal. Leurs réseaux d'espions font parfois remonter un fait intéressant, nécessitant un complément d'information. Peu de surnaturel, mais parfois des surprises. De plus la compagnie coûte cher à entretenir, il faut donc en user au maximum, même quand les Forces du Malin ne sont pas spécifiquement à l'œuvre. Le Diable n'est pas le seul ennemi de la France, ni le pire.

¤ Opérations à l'étranger. Les troupes se battant sont souvent (systématiquement à partir de 1635) accompagnées d'un détachement de mousquetaires rouges, chargé du "déminage magique". Arrêter tout les sorciers connus ou enlever un alchimiste prometteur deviennent alors la règle.

* Mission secrètes à l'étranger. Le monde est en guerre, et nombre de vétérans peuvent raconter sur l'Espagne ou l'Angleterre des histoires à faire se dresser les cheveux sur la tête. Ce ne sont pas toujours des affabulations.

* Opérations privées. En théorie, la compagnie et ses missions sont un secret d'état. Dans la pratique, Louis l'a révélé à quelques intimes, dont de Luynes, le duc de Nemours ou son actuel confident, le marquis de Cinq-Mars. Celui-ci n'hésite pas à user de leurs services. M. d'Artenac ferme également les yeux sur les interventions privées de ses mousquetaires rouges, tant qu'elles peuvent avoir des retombées bénéfique pour la compagnie.


Revenir en haut
Arkhane
Dragon Bleu

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2014
Messages: 255
Localisation: Bourg-lès-Valence
Féminin Verseau (20jan-19fev)
XP: 255
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 14:33 (2016)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie Répondre en citant

Lorenzo Di Maïo approuve totalement le descriptif des missions.

Il est volontaire ++ pour une mission à l'étranger en Italie, du Nord de préférence.
_________________
Vivre, c'est grandir un petit peu chaque jour


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:29 (2017)    Sujet du message: Mousquetaires et Sorcellerie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Basic Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
créer par Dragon