les dragonnets Index du Forum
les dragonnets
Club de jeu de Rôle Valentinois
 
les dragonnets Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

L'Empire du Coté Obscur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Star Wars
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 888
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 896
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 14:55 (2015)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

Un Maître Jedi, suivi par un Jeune Etudiant, suivi par une Princesse, suivie par son Droïd Serviteur...

Un yacht de luxe, tout confort, mais peu armé.

Un Droîd serviteur, SE4-TC7, dit "Albert", à l'autonomie, disons, élastique.

Un voyage dans un autre univers, ou toute vie, et toute trace de la Force, ont disparus.

Un coin paumé de la Galaxie, l'Amas de Minos, et les recoins de celui-ci.

Des indigènes corriaces, véritables cow-boys de l'espace, confrontés aux envahisseurs Stressos.

Et une spécialisation en "Mouvement de Cape".

Et, surtout, l'Arche d'Or, et ses secrets, ses révélations...

L'avenir de la Galaxie repose sur vous. C'est plutot classique à Star Wars, mais là, encore plus...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Jan - 14:55 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 888
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 896
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 14:55 (2015)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

« Attention ! C’est Lando Calrissian qui vous parle. L’Empire a pris le contrôle de la cité, je conseille à tout le monde de partir avant l’arrivée d’autres troupes impériales. »
Le malheur voulut que je sois en train de jouer dans les tunnels ugnaughts au moment de cette annonce.
Mon entourage travaillait, soit dans la raffinerie de gaz Tibanna de l’autre coté de la ville, soit dans les restaurants des Tours de Vacances, dix niveaux plus haut.
J’étais censé être en classe, mais mes amis et moi nous étions rédigés mutuellement des mots d’excuses, et avions décidé de faire l’école buissonnière. J’ignorai ce qui allait se produire. J’avais peur, c’est tout.
« Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? »
Comme tout les autres, Handy m’avait toujours considéré un peu comme un « chef » quand la bande se risquait dans les tunnels. Je devais ça au fait que je m’étais lié d’amitié avec un jeune enfant Ugnaught qui m’avait fait visiter pendant des heures le dédale souterrain de la Cité des Nuages. Depuis, je connais ces passages pratiquement comme ma poche.
J’ai toujours été réfléchie pour mon âge, surtout dans des situations critiques comme celle-ci.
« On f’rait mieux de se diriger vers le Gros Tunnel » ai-je dit  d’une voix posée. Handy a juste opiné de la tête et a entreprit  de me suivre quand je me suis glissé à quatre pattes dans un étroit tuyau. Lorsqu’on est arrivé au « gros tunnel », un collecteur central auquel est relié une vingtaine de conduits plus petits, nous entendîmes les échos d’exclamations paniquées qui provenaient de toutes les directions.
Ce vacarme était toutefois presque couvert par un martèlement de bottes blindées. J’ai tout de suite compris qu’il devait y avoir des soldats de choc, beaucoup de soldats, dans les parages.
Je savais que si les Impériaux voulaient contrôler la ville, il se passerait un moment avant qu’ils investissent les niveaux les plus profonds. C’est pourquoi j’ai décidé, plutôt que de remonter pour essayer de retrouver nos mères, de traverser les entrailles de la ville afin de rejoindre la raffinerie où travaillaient nos pères.
Les tunnels ugnaughts s’étendent sous toute la surface de la Cité des Nuages, mais ils ne sont pas toujours praticables, aussi, de crainte de perdre trop de temps, avons-nous dû nous résoudre à emprunter les coursives normales. Le complexe minier était en proie à un grand désordre et des gens couraient en tout sens. Avec mes compagnons, malgré notre peur, nous avons décidé de rester cachés dans l’ombre et d’éviter autant que possible tout contact avec des adultes jusqu’à ce qu’on ait retrouvés les nôtres.
Au fur et à mesure de notre progression, j’ai repris confiance en moi… Mais réussi, en fin de compte, à nous perdre. Au détour d’un couloir, j’eu la malchance de tomber nez à nez avec une escouade de soldats de choc !
J’imaginais trop bien le sourire cruel qu’ils devaient arborer derrière leurs masques hideux, lorsque je plongeai entre leurs jambes afin d’atteindre le puits de ventilation situé à l’autre extrémité du couloir. Quand je me retournai pour voir si mes amis avaient, eux aussi, réussi à passer, je vis que le commandant de l’escouade avait attrapé Handy par les chevilles. Il tentait de se libérer à grands coups de pieds, sans succès. Les autres étaient, eux, figés sur place, paralysés par la peur.
Tandis que les Impériaux s’esclaffaient, je me dis qu’il n’était pas prudent d’attendre plus longtemps. Handy et les autres s’étaient fait prendre, je ne pouvais rien pour eux, et il ne me restait plus qu’à retrouver mon père.
Laissant derrière moi les soldats, je fus obligé de m’aventurer dans une portion de la ville que je ne connaissais pas. Autour de moi, tout  était obscur et sinistre. Les ombres semblaient particulièrement menaçantes dans les couloirs de ventilation. J’entendis alors un étrange bourdonnement. Je n’avais jamais rien entendu de pareil.
Peu à peu, le bruit se fit plus fort et je vis soudain des éclairs lumineux rouges et bleus qui se reflétaient sur les parois métalliques du conduit et  semblaient provenir d’un couloir transversal, peu plus loin. Je cru d’abord avoir des hallucinations, mais ce mystérieux phénomène était tellement fascinant, que je ne put m’empêcher d’aller voir de quoi il s’agissait.
Lorsque je franchi le coude du couloir, je me retrouvai confronté à un surprenant spectacle. Au travers d’une grille d’aération, j’aperçu deux hommes occupés à se battre d’une bien étrange façon. Ils étaient armés de brillantes épées lumineuses et s’affrontaient avec une telle hargne que j’en fus littéralement sidéré.
Le plus grand était effrayant. Avec sa longue cape et son armure noire, il dominait de toute sa taille son adversaire. Celui-ci ne s’en laissait pas pour autant compter, car il semblait aussi brave que déterminé. Son adresse était d’ailleurs telle qu’il parvint à un moment à surprendre son assaillant par la violence de ses assauts. L’homme en noir perdit brusquement l’équilibre et bascula par-dessus le bord de la petite plate-forme où se déroulait l’affrontement.
Le petit éteignit alors son épée de lumière, qui disparut, et se lança à la recherche de son ennemi en armure. Fasciné par ce combat de titans, je me guidai sur le bruit de ses pas pour trouver une ouverture qui me permettrait de ne rien manquer de la suite des évènements. Le jeune homme retrouva son adversaire, mais ce dernier, au lieu de reprendre le duel, commença à lui jeter toutes sortes d’objets lourds et menaçant en employant une sorte de rituel magique. Sonné, le jeune héros tituba à reculons en direction d’un grand hublot. Bombardé de tout cotés, il fit de son mieux pour éviter les projectiles, mais ne put éviter un énorme objet qui le frappa de plein fouet et l’envoya voler au travers de la verrière.
J’ai  hoquetai, je crois, et j’ai senti ma gorge se nouer. J’ai trouvé un chemin me permettant de voir ce qui était arrivé au malheureux. Ce fut un grand conduit qui s’ouvrait sur une rambarde surplombant le gigantesque « tunnel des vents » qui traverse de part en part la cité. En contrebas, le jeune homme était allongé sur une mince passerelle conduisant à une sorte d’aile. Il avait survécu à la chute ! Et il se redressait avec difficulté, avant de se diriger vers l’abri proche.
Quelques instants plus tard, les deux adversaires en ressortirent en recommençant à se battre sur la passerelle. Le combat redoubla de férocité, c’était effrayant, et, cette fois encore, le géant en noir parut avoir le dessus. Il réussit en effet à faire tomber le jeune héros, mais n’en profita pas pour le frapper encore. Voyant ça, le jeune héros le frappa à l’épaule avec son épée de lumière, ce qui souleva une grande gerbe d’étincelles. Fou de rage, l’homme en noir répliqua avec hargne, l’obligeant à reculer jusqu’à la rambarde, avant de lui porter un coup vicieux qui lui trancha net la main !
Le héros meurtri recula encore et enjamba la rambarde. Il sanglotait maintenant, et je pleurai aussi. J’entendis alors, porté par l’écho, les mots que s’échangèrent les deux combattants.
« Tu ne peux pas t’échapper, à présent» dit l’homme en noir. « Ne te laisse pas détruire, comme l’a fait Obi-Wan. »
Brusquement, son ton changea… comme s’il essayait de raisonner son adversaire.
« Tu ne saisis pas encore ton importance. Tu commences juste à découvrir ton pouvoir. Sois mon allié et je terminerai ta formation. Ensemble, nous pouvons mettre fin à ce conflit destructeur et ramèneront l’ordre dans la Galaxie. »
Oh non, ai-je pensé, c’est une ruse ! De toute évidence, le jeune héros partageait mon opinion, puisqu’il clama avec fougue qu’il ne serait jamais son allié. Il ajouta quelque chose, que je n’entendis pas, et qui lui faisait mal, plus mal encore que sa main coupée. J’en eu le cœur serré, et pensais à mon père.
« Non » déclara avec puissance l’homme en noir « je suis ton père. »
J’avais mal, et le jeune homme aussi. Sa plainte hurla au-dessus du vent. Des larmes coulèrent sur mes joues. Je n’entendis pas tout de la suite.
« …Tu peux détruire l’Empereur, il l’a prédit. » Continua l’homme en noir en levant le poing.
« Viens avec moi, et nous règnerons côte à côte, comme Père et comme Fils. »
Il lui tendit une main gantée de noir.
C’était plus que ne pouvait en supporter le jeune guerrier. Il regarda par-dessus la balustrade, et, au fond de son cœur, fit un choix.
Il accepta la main tendue de l’Homme en Noir.
Qui l’aida alors à remonter sur la passerelle et le tint tout contre lui. Ils remontaient vers la porte tout les deux quand, contre toute attente, l’Homme en Noir s’arrêta net. Mon cœur battit soudain à tout rompre quand il tourna la tête et me regarda directement dans les yeux !
Je bondi aussitôt de la cachette et me mis à courir à toutes jambes en direction des niveaux supérieurs de la cité, sans plus me préoccuper de ce que je risquais d’y trouver. Tout valait mieux que de tomber entre les griffes de l’homme en noir.
Je détalai sans me retourner, craignant de voir l’horrible personnage sur mes talons, et fini par arriver sur une grande esplanade à ciel ouvert. Par chance, un ami de la famille était présent parmi les réfugiés qui embarquaient dans un petit vaisseau de transport. Quand il vit mon état lamentable, il me prit dans ses bras et j’éclatai en sanglots. J’avais mal, comme si j’avais perdu tout espoir.
Je quittai finalement Bespin à bord de ce petit vaisseau bondé. Par un hublot, j’ai aperçu un instant un vieux transport corellien dont la vue me serra étrangement le cœur. Instantanément je me suis calmé et mes tremblements on cessés. Les étranges sensations qui m’assaillaient s’estompèrent. Quelqu’un pouvait les sauver. J’en étais convaincue. Il y avait un autre espoir…
 

 

LMB, d’après une nouvelle de Bill Slavicsek. 


Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 888
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 896
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Lun 24 Juil - 10:31 (2017)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

Dans les fins fond de l'espace connu...
L'Amas de Minos.

Shesarile 3 et 4 ne sont plus les fleurons industriels qu'ils étaient. Le retrait progressif des Forces Impériales à privé les grosses entreprises de leur carnet de commande, et le chômage galope. Avec lui, la criminalité.
Seule bonne nouvelle: l'Empire s'apprête à renouveler le contrat d'approvisionnement de la prison de haute sécurité de Gésaril. Bien payé, cartes et sauf-conduits fournis.

Et quelques reliquats de Stressos voulant venger la mort de Golem XIII. Juste de quoi s'occuper.

Mais que fait donc Maître Armaillon a bord de l'Arche d'Or?


Revenir en haut
Arkhane
Dragon Rouge

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2014
Messages: 313
Localisation: Bourg-lès-Valence
Féminin Verseau (20jan-19fev)
XP: 315
Moyenne d'XP: 1,01

MessagePosté le: Mer 2 Aoû - 07:51 (2017)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

Bon, ben voilà, on a enfin une possibilité de fourrer le nez dans les affaires de l'Empire. Et de savoir ce qui se trame réellement. J'ai l'impression que tout n'est pas comme ce devrait être mais le seul avec qui je pourrais en parler, c'est cet affreux officier impérial que nous avons ramené avec nous. La brume rouge l'a vraiment atteint. Cette phobie des plantes est disproportionnée.
Je ne sais pas si le "Splendeur" peut faire office de vaisseau marchand. Et je ne sais pas non plus si cela est bien prudent. Je pense que le vaisseau du contrebandier sera en adéquation avec la tâche envisagée.
J'espère que ma fabuleuse épouse n'y verra pas d'inconvénients.
_________________
Vivre, c'est grandir un petit peu chaque jour


Revenir en haut
Cheucheuil
Dragon Vert

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2017
Messages: 113
Localisation: Valence
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
XP: 113
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 18:17 (2017)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

Assurer le transport entre deux points est mon métier. Mon vaisseau et moi sommes prêt à vous accueillir contre une juste rémunération Wink

Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 888
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 896
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû - 21:46 (2017)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur Répondre en citant

Que voilà une bonne lettre de motivation!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:43 (2018)    Sujet du message: L'Empire du Coté Obscur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Star Wars Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
créer par Dragon