les dragonnets Index du Forum
les dragonnets
Club de jeu de Rôle Valentinois
 
les dragonnets Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Mana

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Mana
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Misanthrope
Dragonnet

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2014
Messages: 21
Localisation: Brocéliande
Masculin
XP: 21
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Mar 13 Jan - 15:09 (2015)    Sujet du message: Mana Répondre en citant

Si je connais l'Archipel de Splendys ? Bien sûr voyageur. Le pays du Peuple de Hoyt, j'y ai séjourné autrefois. Commande nous à boire et laisse moi te raconter.
Il y a moins de deux siècles, l'Empire Incarnat était encore dans sa phase d'expansion. Certains marins de port Roche-Fière dans le lointain ponant s'étaient aventurés hors de vue des côtes pensant sortir des flots de Korimma des pêches miraculeuses. Ceux qui revinrent parlèrent d'îles tropicales, d'oiseaux multicolores, d'indigènes avenants à la peau de cuivre, d'énigmatiques ruines d'une civilisation nous pré-datant, mais aussi de fauves sournois, de sanglants cultes menés par de violents anthropophages, d'îles croissantes autour de montagnes de feu.
Ce serait resté de belles histoires sans conséquences, si un de ces hardis pêcheurs, Antrus Splendys, n'était pas revenu avec une poignée de rubis d'une eau tellement pure qu'ils ornent depuis la couronne impériale.
Rien de tel pour motiver une expédition de l'Empire.
La flotte qui leva l'ancre vers, l'Archipel de Splendys, dirigée par un jeune amiral du nom de Hoyt, mit peu de temps à rejoindre l'Archipel et à "pacifier", coloniser la majorité des îles, enfin, de celles qui rapportent...
Pour dompter les flots de Korimma, la flotte était composée des toutes dernières nefs pilotées par des marins hors pairs venus de tous les coins de l'empire et d'au-delà.
Ils se sont installés, les comptoirs des guildes ont fleuris comme toujours et des commerces se sont mis en place avec les côtes de l'Empire.
Mais Hoyt, bombardé Gouverneur de l'Archipel de par sa fonction d'Amiral avait d'autres projets que de faire de l'Archipel de Splendys une énième colonie de l'Empire Incarnat.
D'aucuns disent que c'est sa soif de pouvoir et de richesse qui a guidé ses actes, ceux qui disent ça ne sont jamais allé à Splendys.
C'était, et de par sa taille c'est encore partiellement, un territoire vierge de toute civilisation moderne, une terre de tous les possibles baignée dans les eaux turquoises, bordées de plages au sable étincelant. Des fruits étranges et succulents poussent sur les arbres, des poissons aussi bariolés que leurs oiseaux nagent parmi des récifs coralliens aux couleurs improbables. Il fait bon vivre là-bas, ceux qui y sont nés ne connaissent ni la neige, ni le froid, la vie y est douce. Ceux qui sont allés à Splendys savent. Hoyt est tombé amoureux de ce pays. Il a rompu avec l'Empire Incarnat. La suite ? Tu la connais, les prêtres de Horàn, Gardien des Arts et du Savoir, l'enseignent à qui veut l'entendre. Un siècle d'impressionnantes batailles navales, de pourparlers, de contrebande/piraterie, qui continuent encore à ce jour, et d'accords commerciaux multiples, le Peuple de Hoyt a obtenu son indépendance et est devenu une espèce de fédération où chaue île a son autonomie et dont l'influence au sein de l'Archipel est directement proportionnelle à celle de sa flotte.
Depuis, Splendys est une véritable terre d'asile pour les fuyards de tous les pays et on y croise aussi bien des Impériaux blafards que des Valmunois au regard en amande, que des Cladarkiens à la peau d'ébène, des indigènes à la peau cuivrée et tous les croisements imaginables.
En plus d'un siècle de vie en mer, le Peuple de Hoyt a développé des compétences maritimes qu'aucune nation n'a égalé jusqu'à présent, leurs nefs sont plus rapides, plus puissantes, plus nombreuses que celles de n'importe quel autre peuple.
Bien sûr ils ont colonisé les indigènes, mais ils ont changé à leur contact au fil du temps. Savais-tu que l'argent sonnant et trébuchant ne sert là-bas que quand tu n'as rien à troquer contre ce que tu désires ? Ah, tu le savais...
Il n'y a pas de noblesse et la hiérarchie sociale, bien que floue est basée sur peu de chose. Si tu es haut dans la société, c'est que tu as su mobiliser, fédérer le soutien, le respect, ou même simplement l'enthousiasme d'une multitude de personnes.
Depuis, qu'ils ont rompus avec l'Empire, Hoyt a institué que tous devaient porter un prénom indigène en plus de leur nom de famille impérial. D'ailleurs, Hoyt avant s'appellait Marcus Hoyt, il a changé pour Rahiti Hoyt, marrant non ?
Concrètement ? Le Gouverneur de l'Archipel, actuellement je crois qu'elle, et oui une femme, se nomme Meretini Dogmatys. originellement elle n'était qu'une simple capitaine, mais ses conquêtes sur les pirates, sa façon de coordonner les flottes et ses aptitudes sportives ont fait d'elle la personne que tous trouve la plus apte à ce poste.
Eh oui, les personnes les plus influentes sont, les capitaines de navire devenus gouverneurs, les capitaines, les dirigeants de guildes influents, les artistes renommés, les artisans doués, les armateurs, les sportifs de haut niveau, bref tous ceux dont le travail est loué par le plus grand nombre, une espèce de méritocratie... prêtres mis à part.
Ben oui, les prêtres ne sont pas directement puissants. Ce sont les dieux qu'ils représentent qui le sont. Ouais, ils ont aussi mal à partir avec la souillure de Mana.
Là-bas aussi des Nervis portant la marque de la corruption apparaissent dans leurs rangs. Ils sont rares comme ici, les prêtres de Ur, le Gardien de la Paix, les débusquent avant que leurs pouvoirs ne se manifestent et les sacrifient à Korimma, quand la foule ne les lynche pas d'abord. Ben les exorcistes de Ur ne sont pas aussi fréquents que par chez nous alors ils font avec les moyens du bord. Ha ha ha "du bord", hum, passons. D'ailleurs y a un siècle une Nervis est passée à travers les mailles du filet, ha ha... hum. Assump la Réformatrice qu'elle s’appelait. Elle a essayé de s'emparer des richesses de Splendys et de faire de l'archipel son territoire. Les prêtres de Ur, le Gardien de la Paix et de Korimma, Mère des Tréfonds, ont pu mettre fin à son règne après une atroce bataille, la bataille du Ponant de Sang. Depuis, l'archipel ne fait plus que la moitié de sa taille originelle, l'autre moitié, appelée la Mer des Brumes sans Fonds est composée en ses bords d'eaux cristallines et respirables qui laissent place à un brouillard opaque et navigable sous certaines conditions...
Les rubis ? Ah, je vois ce qui t'intéresse dans mon histoire. Ils abondent dans les entrailles des volcans qui sont tous plus ou moins en activité. Pas difficile à trouver, il y a des mines qui les exploitent et à ma connaissance ce sont des bagnes gérés par les Justiciers. Bonne chance.
_________________
Je rêve là où vous vivez. Je vis là où vous rêvez.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Jan - 15:09 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bruno
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2014
Messages: 1 888
Localisation: QF1-0001
Masculin
XP: 1 896
Moyenne d'XP: 1,00

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 18:39 (2015)    Sujet du message: Mana Répondre en citant

Qu'en était-il de la partie?

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:43 (2018)    Sujet du message: Mana

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les dragonnets Index du Forum -> les dragonnets -> Le coin de table -> Mana Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
créer par Dragon